Il y a huit types de visa Malaisie pour entrer dans ce pays. Chacun dépend de la durée de vos séjours en terre Malaisienne ou besoins spécifiques. Pour obtenir un visa pour la Malaisie ; il a des formalités à respecter. Pour savoir plus sur ce sujet, lisez cet article.

Les documents requis pour obtenir un visa pour la Malaise.

Pour obtenir un visa Malaisie, chaque demandeur doit fournir deux photocopies du passeport original, deux exemplaires bien remplis de demande de visa, deux photos d’identité. Il doit payer les frais correspondants à la demande. Dans certains cas, le concerné doit présenter une lettre d’invitation ou d’hébergement. Une preuve de confirmation d’un billet retour, un relevé ou chèques bancaire sont aussi requis. Une fois constitués, ces documents sont à déposer à la représentation diplomatique de la Malaisie dans votre pays.

Des exemples de visas Malaise.

Pour les résidents de certains pays du Golfe, d’Europe de l’Est et centrale, du grand Maghreb, de l’Afrique du Nord et de l’Amérique du Sud, les séjours d’une durée maximale de trois jours dans l’Etat de Sabah sont exemptés de visa. Dans le même ordre d’idées, un autre Etat, celui du Sarawak ne délivre que des visas touristiques pour une durée d’un mois. Le permis de travail (en anglais Employment pass) est accordé selon certains critères. Ce visa n’est accordé qu’aux étrangers, ayant des capacités professionnelles reconnues ou savoirs faire particuliers au bénéfice de l’économie Malaisienne. Le visa destiné aux entrées multiples (en anglais Multiple Entry visa) est délivré aux étrangers amenés, dans le cadre de leurs affaires ou des activités diplomatiques, à effectuer plusieurs fois des voyages en Malaisie. En ce qui concerne la visa pour un séjour longue durée (en anglais Long-Term Social Visit Pass). Il s’applique aux époux/épouses et aux enfants, ne dépassant pas l’âge de 18 ans et non-originaires de la Malaisie. Des nouvelles périodes d’attentes ont été introduites, dans le cadre de l’obtention de ce visa, suite à un mariage à un citoyen malaisien.

Partez pour faire des études dans une université ou un institut d’enseignement supérieur, offrant des cours accrédités, avec un visa étudiant. Selon les procédures, une inscription préalable à l’EMCS (Education Malaysia Global Services) est requise. Un visa touriste permet de suivre un stage. Lorsque la durée autorisée dépasse trois mois, le stagiaire doit quitter le territoire malaisien et retourner dans son pays d’origine pour renouveler son visa.